Eternelle Ritournelle

Geste de votre Légende
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Monde complexe, races diverses!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fol de Dol
Admin
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 20/02/2016

MessageSujet: Monde complexe, races diverses!   Mer 24 Fév - 15:26

"Dans la nuit s'allument les feux de camp
Se rassemblent toutes les âmes du Clan,
Qui racontent les légendes des Royaumes Oubliés."

Ce monde, vaste, a un niveau culturel et technologique comparable à celui du Moyen Âge.
De part leur immensité, les Royaumes présentent une grande diversité culturelle, accentuée par le grand nombre de races qui les peuplent.

On distingue la Race de l'origine géographique.
Un exemple?

Les humains, très nombreux (ce qui est du à leur fort taux de fécondité), sont de la même race. On les appelle le Grand Peuple.
Mais nul voyageur ne commettrait l'erreur d'assimiler le mode de vie des Barbares Nordiques de Château Zenthil à celui des Princes du Calimshan aux douces oasis, non plus qu'à celui des Seigneurs Marchands du Pays d'AMN.

Toutefois, tous parlent (à peu près) le même langage, qui possède une forme écrite: le Thorass.
Très utilisée pour le commerce, elle n'a pas empêché le développement d'autres langages.

Les autres races des Royaumes, et ce que tout le monde en sait:

Les Elfes.

Il en existe plusieurs espèces (Elfes Sylvestres, Elfes de la Lune et du Soleil, les très inquiétants Elfes Noirs, les très rares Elfes sauvages), réparties en petites communautés assez fermées.
Parfois considérés comme hautains, la plupart de ceux qui les cotoient savent que cela vient de leur rapport à la vie, qu'ils abordent de façon radicalement différente des humains.
D'abord parce que, dit on, ils sont immortels.
La civilisation par eux bâtie accorde une attention supérieure à l'esthétique.
Appelé le Haut Peuple, l'on dit qu'ils ont développé des talents tout à fait singuliers, pied léger et vue que leur envient les chats, par exemple.
Leur apparence juvénile trompe souvent leurs compagnons, qui ignorent souvent qu'un jeune elfe a déjà vécu plus d'un siècle.
On pense que l'essence même de leur être les prédispose à la compréhension et à l'utilisation de la magie.
Cependant, nombre d'entre eux ont laissé une marque indélébile dans l'histoire des Royaumes par leurs talents de guerriers.
On se souviendra d'Arthès de l'Orme montant Estrella, Mère des Licornes, lors de la Bataille des Cinq Princes.
D'une beauté surnaturelle, ils attirent au mieux la curiosité, parfois l'envie.

On note qu'il y a eu au fil du temps quelques métissages entre Elfes et Humains uniquement, dont les fruits sont appelés "Demi Elfes" par les non elfes, tandis que les Elfes les appellent "Demi Humains".
Tiraillés entre les deux cultures, ils bénéficient de quelques caractéristiques spécifiques aux deux races, comme un sens de l'orientation fort précieux.


Les Nains.

Le Peuple sous la montagne, fier, courageux, dur à la tâche.
Aussi loin que remontent les Chroniques des Royaumes, il est fait référence aux Nains. Certains pensent qu'ils sont issus de la pierre elle même, et que leur espérance de vie est la même.
Leurs cités secrètes sont le thème des nombreux chants, et le lieu de nombreuses batailles.
On suppose qu'il existe plusieurs espèces de nains, et l'on murmure parfois (mais jamais en présence d'un Nain) que leurs femmes sont aussi moustachues que leur Rois.
La valeur cardinale de la civilisation Naine est le Nom, souvent assorti de la filiation.
Chez les Nains, on dit ce que l'on est, parce qu'on en est fier.
L'ordre des Protecteurs Nains est sans doute l'un des plus prestigieux des Royaumes.

Ces deux peuples ont un point commun: ils n'oublient jamais celui qui les insulte ou les humilie.


Les Gnomes.

Longtemps appelé le Peuple Oublié, pour sa grande capacité à se tenir éloigné des conflits (particulièrement ceux qui ont déchiré Elfes et Nains au cours des âges), ils ont tendance à s'ouvrir à un monde qui les découvre avec surprise.
A la différence des deux races précédentes, ils n'ont pas un tempérament de conquérants, et ont même un passé d'esclave dans quelques régions.
Leur caractère (très) curieux, tenace est une constante, rien d'anormal donc que l'on compte parmi eux nombre d'inventeurs de talent (on murmure qu'ils sont à l'origine des célèbres marmites auto nettoyantes du Calimshan).
Ils maitrisent souvent la magie, et si on leur reproche parfois un manque de sincérité, nul n'oublie que le Maître Voleur Céleste Courtecuisse s'est mis toute sa vie au service de nobles causes.


Les Halfelin (Hobbits).

Aussi à l'aise dans les villes du Grand Peuple que dans leurs communautés, leur caractère jovial et leur grande application au travail leur permet de s'intégrer à peu près partout.
Plutôt sédentaires, ils réfléchissent à deux fois avant que de se lancer dans une aventure, mais sont censés porter chance.
Le célèbre Tasslehoff Piedfourré, compagnon de la Lance Dragon, s'est révélé parfaitement inutile pendant toute la quête, mais en était un membre absolument incontournable.
C'est en tout cas ce qu'il dit.


Les Orques, les demi orques.

On les dit brutaux, méchants, et on n'a pas tort.
Enfin, pas complètement.
La peau verte de ce peuple fort et guerrier est un emblème, et contrairement à de nombreuses légendes, leur société structurée est viable, et acceptée à peu près partout dans les Royaumes.
Mais même dans un environnement extrêmement tolérant, la vie d'un demi orque n'est pas simple du tout.
Cela est en partie dû à la haine viscérale que se vouent ce peuple et les Elfes, ce peuple et les Nains, bref, ce peuple, et à peu près tout les autres.
La raison en est simple:
Lorsque les jeunes Dieux, au début des temps, définirent les sphères d'influence de chaque race, les Elfes choisirent les vases forêts.
Les Nains s'empressèrent de prendre les montagnes immenses et leurs trésors. Les discrets Gnomes discutèrent un moment, et les Hobbits en profitèrent pour s'adjuger les rives des cours d'eau calmes et les prairies.
Les Gnomes n'eurent alors comme seul choix que les collines, et tout le monde fut content de ce partage.
C'est alors que les Orques arrivèrent, eux qui n'avaient pas été invités.
Il y eu un moment de gêne, et les puissants Nains proposèrent que les Orques héritent des mers.
Devant l'affront, les Orques répondirent qu'en fin de compte, ils ne souhaitaient pas participer à ce partage.
Et qu'ils prendraient tout.

On notera qu'en ces temps anciens, les Hommes n'étaient pas encore nés.

Pour finir, les Orques sont à peu près le seul Peuple capable de rivaliser avec les Humains en terme de natalité.

Bien entendu, chaque race a ses petits secrets, que j'aborderai en privé avec les gens concernés... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rev-errance.ogameunivers.com
Fol de Dol
Admin
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 20/02/2016

MessageSujet: Un aventurier, c'est bô!   Jeu 25 Fév - 17:40




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rev-errance.ogameunivers.com
 
Monde complexe, races diverses!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» groupes et races
» Le monde du jeu 2010, 10-11-12 septembre
» Inauguration de la plus puissante turbine à gaz au monde
» Fort-Liberte: Complexe portuaire, industriel et commercial
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternelle Ritournelle :: LIVRE I - DU MONDE ET DE SA SINGULARITE :: Un peu de géographie, un peu d'histoire aussi-
Sauter vers: